Pandémie du COVID-19, épauler les habitants du quartier

Épauler les habitants du quartier

Dans le contexte actuel de l’épidémie de COVID-19 et du confinement, l’ensemble du Centre Social Lazare Garreau s’est mobilisé pour permettre à tous les habitants de Lille-Sud de mieux vivre cette crise sanitaire. Grâce au numérique et en balayant tous les champs d’activités (sociaux, éducatifs, familiaux, intergénérationnels et de lutte contre l’isolement), nous avons réalisé de multiples actions, conjointement avec nos partenaires, pour répondre aux nouveaux besoins engendrés par cette crise.

Aide à la parentalité et à l’accès au numérique

Après avoir repéré les besoins, nous avons mis en place des services d’aide aux habitants, en respectant biensûr les gestes barrières : permettre aux parents d’imprimer des cours en ligne, leur offrir une aide logistique, les orienter vers la plateforme d’accompagnement scolaire mise en place par la Ville de Lille etc. et cela, afin d’offrir aux enfants la possibilité de poursuivre leur scolarité. La mise à disposition gratuite de douze smartphones aux familles identifiées par les collèges a aussi permis de garantir ce droit à la scolarité, grâce au partenariat avec l’association Emmaüs Connect et SFR.

Mon centre social à la Maison

Le projet Centre Sociaux Connectés a permis de mutualiser les forces des 4 centre sociaux du croissant Sud. Fort de cette expérience, l’équipe a créé une plateforme en réaction à l’annonce du confinement, avec 2 objectifs : proposer des outils éducatifs gratuits pour faciliter l’école à la maison et proposer des ateliers et activités à réaliser chez soi, devant son écran.
De nombreux outils pédagogiques à distance ont été proposés : le CNED, Sondo, Prepapp etc. mais aussi des sites web culturels et de jeux éducatifs. L’interactivité du numérique a permis de retrouver un véritable « centre social à la maison », notamment par le biais de lives Facebook.
Ce temps a été mis à profit pour la formation des salariés. Ainsi, des formations sur les outils numériques ont été mises en place à destination des salariés de tous les centres sociaux de France.

Solidarité alimentaire Lille-Sud

La crise sanitaire a complètement bouleversé le fonctionnement des associations de solidarité.
En réaction à l’urgence inédite, un partenariat s’est créé entre les centres sociaux Arbrisseau et Lazare Garreau ainsi que l’ONG Human Appeal. L’objectif était d’assurer une aide alimentaire de première urgence dans cette période où l’entraide revêt toute
son importance. Dans ce but, il a fallu en premier lieu identifier les bénéficiaires.
Nous nous sommes appuyés sur le réseau d’acteurs de la solidarité qu’ont su développer les centre sociaux.
Et une sélection a ensuite été faite en fonction des ressources des foyers.
La réactivité de Human Appeal a permis la mise à disposition de plus de 550 colis alimentaires. Un accroissement de la précarité a été relevé durant cette période difficile.
La distibution a été assurée par les 3 structures. Un appel aux dons a ensuite été relayé par la Ville de Lille. Face à l’augmentation du nombre de foyers en grande précarité, un appel aux dons alimentaires a été réalisé à l’échelle de notre territoire. De plus, un appel à participation financière a été lancé, cette fois-ci à l’échelle de la Ville. Ainsi l’action perdure encore aujourd’hui, pour permettre aux familles d’entrevoir plus sereinement l’issue du confinement.

En savoir +

Garder le lien avec les adhérents

Notre équipe n’a pas manqué d’appeler nos aînés et les personnes isolées deux fois par semaine pour prendre des nouvelles et garder le contact.

Johanne, animatrice de la petite enfance a même su créer une dynamique intergénérationnelle. En liant son travail d’animatrice et le lien privilégié qu’elle a tissé avec nos adhérentes seniors, elle a mis en place des défis via Whats App. Elle a aussi aidé les plus âgées à faire leurs courses et rompre leur isolement.

Les Ateliers Cuisine numériques on également permis de garder le contact. Ainsi, nous avons proposé aux habitants de nombreuses recettes diététiques et gourmandes. Au-delà de la cuisine, il était surtout question de lien social et de s’interesser à un loisir qui demeurait possible dans le respect des conditions de confinement.

Confection de masques

Jocelyne notre bénévole tricot, sachant aussi coudre, a participé à l’appel lancé par la Ville de Lille pour la confection de masques Garridou. Merci à elle pour ce bel élan de solidarité qui permet d’appréhender avec un tout petit peu plus de sérénité le déconfinement. Johanne lui a permis de réaliser cette action en la conduisant tous les après-midis à l’Hôtel de Ville de Lille.

Les ateliers coutures « spécial masques réutilisables » continue au sein de notre structure. A l’initiative de Sarah Bourgois et grâce à Martine, notre bénévole couture, des ateliers de confection de masque se poursuivent depuis le début du mois de mai.

Coronateliers de français

Laura, notre animatrice sociolinguistique, a su proposer des supports numériques à ses apprenants ayant un bon niveau de français. C’est important pour ne pas perdre ses acquis ! Ainsi, 3 fois par semaine il leur était possible de pratiquer le Français, par petites touches de 15 minutes.

En savoir plus

Imaginer le monde d’après

On sent le traumatisme, il y a des gensqui n’osent plus sortir de chez eux, il va falloir aller les chercher et recréer un lien social abîmé. Nous n’avons jamais cessé de maintenir le contact avec les habitants mais il va falloir inventer un projet qui s’inscrit dans la durée, pas dans l’immédiateté.

Pandémie du COVID-19, épauler les habitants du quartier2020-10-28T16:57:31+01:00

Reprise partielle d’activités

Tout d’abord nous souhaitons vous remercier pour votre soutien, votre compréhension et votre fidélité pendant cette période exceptionnelle.

A partir du 18 mai, un nouveau mode de fonctionnement est mis en place dans notre centre social. Comme vous le savez, il est essentiel de continuer à vous protéger, et en le faisant, vous contribuez à protéger les autres :

Depuis toujours, notre valeur maîtresse est la proximité et nous restons convaincus, que nous pouvons rester proches de vous, même à distance, quoiqu’il arrive.

 

Le centre social privilégie votre sécurité : Le port du masque est obligatoire dans le centre social à partir de 6 ans. 

Nous vous invitons à vous désinfecter les mains avec le gel hydro-alcoolique mis à votre disposition à l’entrée du centre. Question hygiène, vous êtes entre de bonnes mains.

Besoin de contacter votre centre social ou pour gérer vos demandes?
Privilégiez un appel ou un e-mail. Même à distance, on sait être proche de vous.

Prenez rendez-vous avant votre venue, pour mieux vous accueillir et vous protéger.

 

Un marquage au sol permettra à chacun de disposer d’un mètre de distance avec les autres personnes, car garder nos distances est une question de solidarité. Une signalétique spécifique vous indiquera les consignes à suivre.

 

Comment porter un masque ?

1. Lavez-vous les mains,
2. Prenez le masque par les élastiques (ou fils),
3. Placez-le dans le bon sens,
4. Attachez le masque sans toucher la partie centrale,
5. Attrapez le bas du masque, puis tirez-le pour couvrir le menton. Une fois le masque en place, il ne faut plus le toucher.
Avant de l’enlever, il faut se laver les mains, puis aussitôt après. En cas de soif ou de faim, retirez le masque par les lanières. Ne tirez jamais le masque vers votre cou. Exposé, celui-ci peut être contaminé par des postillons. Pour les masques en tissu lavable : mettre en machine avec de la lessive à 60° pendant 30 minutes au moins, puis bien les faire sécher. Ne pas utiliser d’alcool ou de javel.

Autres mesures d’hygiène
  • Évitez aussi de vous toucher le visage, en particulier le nez et la bouche.
  • Toussez dans votre coude ou dans un mouchoir en papier jetable.
  • Toute personne présentant des symptômes persistants à contacter la plateforme téléphonique d’information au 0 800 130 000 (appel gratuit)
  • Veillez au respect des mesures d’accueil : marquage au sol, distance de sécurité etc.
Conditions d’accueil
  • Privilégiez les demandes d’information par téléphone, par mail, via notre site web ou Facebook.
  • Les parents accompagnant leur enfant ne sont plus autorisés à entrer dans l’enceinte du bâtiment, les animateurs prendront en charge votre enfant à l’extérieur.
  • L’ouverture du centre social se fera dorénavant à 9h30. Merci de veiller au respect des gestes barrières à l’entrée du centre.
  • Respectez les mesures d’accueil décrites par nos équipes. La circulation dans l’établissement a changé, demandez plus de renseignement à l’équipe du centre.

 

Lancé dans le cadre du confinement, nous proposons divers services d’accompagnement :

– Où trouver du soutien ?

– Travailler le français à domicile

 

 

Reprise partielle d’activités2020-11-23T11:48:27+01:00

Cérémonie des voeux 2020

Quoi de mieux que de revivre cette événement au travers d’un témoignage ?
Ce mercredi 22 janvier 2020, vous est conté par Monsieur Quéméner, Prêtre de la paroisse Saint-Luc à Lille-Sud.

JEUNESSE(S) de 2020

En entrant dans la grande salle du Centre Social, on remarque au beau milieu une petite estrade. Tout le monde s’attend à voir un responsable s’approcher puis monter la marche pour ouvrir la séance des voeux. Et voilà que Rania, jeune de 12-13 ans se présente vêtue d’un beau sweater jaune. Un vent de jouvence gagne la salle et répand comme une onde de silence.
Et nous voilà emportés dans la visite de Lazare Garreau. Sans papier, le micro

le Centre comme si c’était sa maison, et c’est certainement sa deuxième maison. Tout est évoqué, les salles, les services, avec des clins d’oeil aux personnes citées… Et ça s’enchaîne du rez de chaussée au dernier étage. Nous sommes pris, nous sommes avec elle dans la visite, finalement nous aussi nous nous sentons chez nous !
Après une petite pause elle enchaîne : « Maintenant, je vais vous parler des personnes que j’ai connues à Lazare Garreau depuis que je suis toute petite et qui m’ont marquées ».

A l’évocation des noms, des visages sourient, réagissent, rayonnent, certains se tournent vers d’autres,
on sent la vie qui circule ; les gens se reconnaissent c’est une véritable fresque humaine en mouvement qui s’écrit devant nous ! Avec de la poésie, de l’humour aussi. On pourrait presque se contenter de cet « apéritif » qui nous comble d’une vraie joie. « Ça fait du bien », « ça donne de l’espoir » ces paroles entendues parmi beaucoup d’autres, stimulent et donnent confiance. Elles nous disent combien les jeunes peuvent « enchanter » la vie. Et les adultes, en se laissant porter par cet élan, ranimeront leur foi en l’avenir.

Nous sortons de la salle, tous rajeunis, devenus « JeunesseS de 2020 ». à la main, cette jeune est chez elle, ça se sent, ça se ressent. Elle nous décrit

Cérémonie des voeux 20202020-08-13T11:07:27+01:00

Université d’été 2019

Soutien au développement du pouvoir d’agir des habitants et défis liés au numérique

Face à la transition numérique qui bouleverse la société, les centres sociaux de France sont requestionnés dans leurs rapports aux habitants, aux territoires, à leur projet, et initient de nouvelles réponses dans la diversité des contextes ruraux ou urbains. C’est le cas particulièrement en Nord Pas-de-Calais à travers l’expérimentation Centres Sociaux Connectés, initiée depuis 2017 sur la Métropole Lilloise. Celle-ci a été fortement accélératrice de changements dans les projets menés et leur impact auprès des habitants.

L’université d’été co-organisée par la Fédération Nord Pas-de-Calais et la Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France, le 2 juillet 2019 à Lille a regroupé 250 habitants, professionnels des centres sociaux et partenaires. Elle a permis de faire le point sur plusieurs questions :
• Quels sont les enjeux pour les habitants ?
• Quels rôles les centres sociaux peuvent-ils jouer ?
• Comment faire de cette transition non pas d’abord un risque, mais un levier d’émancipation, de développement des personnes, des groupes et des territoires ?

Les expériences présentées à l’université d’été montrent que des outils et des approches (outils pédagogiques, web radio, éducation à l’image…) permettent de dépasser les peurs liées au numérique, et de reprendre un peu de maîtrise sur ce qui nous entoure.
Le numérique « made in » centres sociaux, est un levier pour appuyer notre approche du collectif : agir collectivement, lutter contre l’isolement, monter en autonomie etc. C’est un moyen de renforcer les échanges, les solidarités, de raconter des expériences, individuelles et collectives. Il produit un impact sur la vie des territoires. Il crée du lien entre les gens, anime la vie autour et dans le territoire. Les centres sociaux en font un outil qui renforce ce projet de société basé sur la démocratie, la solidarité, la dignité.
Alors mettons l’outil au service du projet et des personnes !

Université d’été 20192020-08-11T10:29:12+01:00

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2018

Une belle conclusion de l’année

L’assemblée générale s’est déroulée le mercredi 24 avril en salle polyvalente.
L’ambiance était chaleureuse et bon enfant. Une vidéo a retracé les temps forts de l’année et a permis de mettre en lumière le travail des différents secteurs.

C’était le moment pour les parents de découvrir le travail des enfants participant au dispositif DEMOS,
mis en œuvre depuis 3 années au centre. Le public sénior était aussi à l’honneur cette année, puisqu’il impulse une excellente ambiance au sein du centre. Cette présentation vient aussi appuyer l’axe transgénérationnel chers aux usagers du centre social.
Les diplômes d’apprentissage de la langue française ont été remis aux bénéficiaires, c’est un axe important aussi bien pour la Ville de Lille que pour l’ensemble des centres sociaux du quartier.
La présidente, Denise Cacheux, a salué la manière dont le quartier et sa diversité culturelle a évolué depuis ces dernières années et souligné encore les difficultés auxquelles Lille-Sud doit faire face malgré les plans d’urbanisme et le futur centre commercial Lillenium en construction, porteur d’emplois.
Notre présidente met également en lumière les nouvelles dynamiques 2019, notamment les formations de nos bénévoles, les nouveaux partenariats locaux, métropolitains, départementaux, régionaux et nationaux ainsi que la qualité des dispositifs mis en place et des projets à venir.

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 20182020-08-11T10:37:48+01:00

Les Incontournables

Incontournables 18 centres sociaux réunis pour une journée d’échanges 26 janvier 2019.

Une belle rencontre sur les valeurs de l’éducation populaire a eu lieu avec la mobilisation de 18 centres sociaux de la métropole européenne de Lille. Au programme, des débats sur la dignité humaine, la démocratie et le pouvoir d’agir…
Une façon de se rappeler que les centres sociaux sont un foyer incontournable d’initiatives portées par les habitants et les professionnels pour l’ensemble de la population de nos territoires.

Après un repas préparé par les bénévoles du Centre Social Lazare Garreau, un temps d’échanges a donné lieu à trois réflexions communes sur des thématiques actuelles.
Le principe, un intervenant qualifi é nous a fait part de sa pratique, de son expérience et de son analyse sur les perspectives à développer tous ensemble. Un après-midi studieux et riche d’enseignements.

PRÉCARITÉ : MOTS ET IDÉES REÇUES

Intervenant : Etienne Ragot (animateur et formateur indépendant). Cet atelier proposait divers contenus et représentations sur le thème de la précarité à travers des témoignages lus de personnes vivant cette situation.
Quels constats sur les causes et les réalités de la précarité dans le travail, dans le logement, dans la santé…
Paroles d’habitants :
Philippe : « Il y a un esprit de solidarité, pour ma part, j ’ai été aidé par le centre social et par une voisine, par des dons de nourriture à une période pénible de ma vie. Mais personne ne me juge ».
Roseline: « Je ne suis pas pauvre, mais je ne suis pas très riche. Je n’ai qu’une petite pension. J’ai été accueillie sans préjugés. Les gens sont simples ».
Paroles de salariés :
« Certaines personnes semblent ne pas vouloir réagir, elles ne recherchent pas d’aide, restent passives, sont fatalistes. Il faut dialoguer, écouter, essayer de comprendre sans juger. Aller au devant des gens, savoir s’ils ont besoin de quelque chose de précis pour les accompagner. Ne pas les brusquer est important également, ne pas trop rentrer dans leur vie privée, les rencontrer régulièrement pour les mettre en confiance et pouvoir discuter comme en famille » .

LA PARENTALITÉ À L’ÉPREUVE DU NUMÉRIQUE

Intervenant : Samuel Comblez, psychologue de l’enfance et de l’adolescence. En effet l’enjeu était de bien comprendre les usages numériques des mineurs. Internet, les réseaux sociaux, le téléphone mobile et les jeux vidéo en ligne font désormais partie du quotidien de nos enfants et adolescents.
Par exemple, le temps consacré sur écran, tous supports confondus, est de 15h00 par semaine pour les ados et 4h30 pour les moins de 6 ans.
Malheureusement ce phénomène est exponentiel. Aujourd’hui c’est le Smartphone le principal vecteur d’addictions via un usage privé et solitaire. L’éducation au numérique pour tous c’est notamment apporter aux parents et aux professionnels les clés de compréhension des enjeux des pratiques actuelles afin de contribuer à l’éducation, à l’autonomie mais aussi à la sécurité des mineurs sur la toile. Les problématiques sont diverses : le temps passé devant les écrans, les risques pour la santé, le cyber harcèlement, l’exposition de soi et de sa vie privée, l’e-réputation … Les risques sont nombreux mais attention à la mise en danger de soi, à l’addiction aux jeux et paris en ligne, à la pornographie… Le risque majeur est d’être seul (aucun regard, aucun contrôle).
Il faut prendre le temps d’observer, de parler avec son enfant afi n de réagir en tant qu’adulte si nécessaire en limitant le temps de connexion en instaurant des règles d’usages.

L’ENGAGEMENT DES JEUNES

Intervenante : Joëlle Bord psychosociologue.
Comment travailler activement sur une pédagogie de l’engagement et arriver à des propositions attrayantes en direction
des jeunes habitants du quartier ? Comment intégrer les jeunes aux projets sociaux ? Notre société a besoin de l’énergie et de la capacité d’inventer des jeunes. Ce temps nous a permis de bénéficier de l’expérience de notre intervenante sur ces questions.

« Il faut inventer de nouvelles pédagogies pour aider les jeunes à se situer dans ce Monde en mouvement, à renforcer leur esprit critique, à mieux faire le lien entre ce qu’ils vivent et ce qu’ils apprennent à l’école… Il est important de créer de nouveaux modes de coopération locale entre les adultes ayant une responsabilité éducative et de favoriser le dialogue intergénérationnel… Il convient aussi de renforcer la société civile dans sa capacité à écouter et à dialoguer avec les jeunes et accompagner les professionnels dans l’analyse des situations déstabilisantes auxquelles ils sont parfois confrontés pour construire des réponses communes ».

« Les jeunes sont dans un temps instantané et spéculatif (qu’est ce que ça me rapporte?)… on ne peut pas faire sans la communauté de vie, tout sauf un monde monolithique lié uniquement à la prestation de service… C’est quoi un projet jeunesse dans un centre social ? »

L’important est de ne pas négliger la tranche d’âge des 18/30 ans, malgré les nouveaux référentiels actuels. Des points de vue tranchants et intéressants traversant les territoires, les continents et des thématiques universelles.

UNE BELLE CONCLUSION

A l’issue de ces temps d’échanges, nous nous sommes retrouvés dans la salle de la plénière pour assister à la restitution de cette journée par la Compagnie La Belle Histoire.
Et nous n’avons pas été déçus ! En effet l’histoire concoctée à partir de ce que les comédiens ont retenu de nos réflexions nous a bien fait rire, tout en nous rappelant, finalement, les fondamentaux des Centre Sociaux.

Les Incontournables2020-08-11T10:43:22+01:00

Nouveau contrat de projet

La période de renouvellement d’agréement ou d’élaboration de projet est un moment privilégié pour l’ensemble de l’équipe du Centre Social et Culturel Lazare Garreau (salariés, administrateurs, bénévoles, habitants…). C’est remettre aussi notre action en perspective avant d’être la traduction technique de cette ambition.

MISE AU POINT

C’est l’occasion de « se poser », de réfléchir au chemin parcouru, aux besoins, aux manques, mais aussi aux atouts, aux richesses du quartier, aux évolutions, etc. C’est évidemment articulé avec les objectifs de nos financeurs, mais nous portons une ambition de développement pour et avec les habitants.

ACTION PARTICIPATIVE

Les caractéristiques de cette dynamique sont de permettre aux habitants de participer à l’amélioration de leurs conditions de vie, au développement de l’éducation et de l’expression culturelle, au renforcement des solidarités et aux relations de voisinage, à la prévention et à la réduction des exclusions, par une démarche globale adaptée aux problématiques sociales d’un territoire. L’objectif de cette démarche est de donner du sens, une finalité commune au travail quotidien mené
par l’ensemble des personnes intervenant dans et autour du centre social.
À ce titre, les partenaires associatifs, institutionnels, les usagers sont également sollicités pour donner leur point de vue.
Depuis la création de notre association, le projet du Centre Social et Culturel Lazare Garreau est fondé sur une démarche transversale et est établi dans le cadre d’une démarche participative associant les bénévoles et les habitants.

En cette fin d’année 2018, depuis le mois de septembre, un nombre important de travaux, de tables rondes sont organisés pour évaluer le projet 2016/2019 et pour réaliser, écrire le projet social de 2020/2024. Pour ce faire, des groupes de travail et de réflexion sur toutes les thématiques concernant le centre social se réunissent régulièrement avec les habitants, les partenaires institutionnels, les associations partenaires pour évaluer, observer, questionner, adapter, réajuster, etc., nos actions.

Objectif : vous proposer un projet en phase avec les atouts et les problématiques du territoire qui répond aux besoins des habitants.

Rejoignez-nous, votre point de vue compte !

Nouveau contrat de projet2020-08-11T10:46:19+01:00

Assemblée Générale 2018

L’Assemblée Générale du Centre Social et Culturel Lazare Garreau s’est déroulée le mercredi 2 mai 2018. Cette année, nous revenons sur cet événement à travers les impressions et le témoignage de Mr Quemener René, Prêtre de la Paroisse Saint-Luc à Lille Sud.

Ce soir, c’était la grande assemblée annuelle du Centre Social et Culturel Lazare Garreau. La salle débordante de monde et de vie nous offrait une mosaïque d’âges, de visages respirant la joie d’être ensemble. On sentait les gens heureux d’être là.

Les fenêtres entr’ouvertes laissaient se déverser sur tout le quartier une musique comme venue du ciel portée par des anges.

En effet, serrés les uns contre les autres, une dizaine d’enfants nous transportaient de bonheur avec l’archet de leur violon.
Oui, à Lille Sud des enfants sont en train d’apprendre à jouer de la musique « Classique », comme on dit.

Début juin, ils seront 120 de l’agglomération lilloise à se produire dans la salle de l’Orchestre National de Lille, le Nouveau Siècle. Et fin juin, ils joueront avec l’Orchestre Philharmonique à Paris.
Les vibrations des violons, violoncelles et altos ont profondément touché les gens présents. En fait, à travers la sensibilité de leur archet ces enfant nous communiquaient quelque chose de la musique qui vient du fond d’eux-mêmes, du fond de leur âme.
Samia, la référente du projet disait :

« On ne s’imagine pas entendre ceci, ici à Lille Sud, c’est une opportunité formidable qui nous est offerte. Aujourd’hui, des parents nous demandent s’il y aura une nouvelle session. Ces parents qui nous sont d’un grand soutien, car parfois il y a des caps difficiles à franchir. »

En pensant à ces enfants à la patience de ceux et celles qui les accompagnent, nous réalisons qu’ils sont, avec beaucoup d’autres, en train de changer de visage et la renommée de Lille Sud.

Ici, la beauté ne s’impose pas ; mais si on la cherche, elle vient à nous !

Nous remercions également l’ensemble des participants : usagers, bénévoles, salariés, partenaires et administrateurs.

Assemblée Générale 20182020-08-11T11:04:12+01:00

Assemblée Générale 2017

Le mercredi 31 mai 2017 s’est tenue au sein de la salle polyvalente du Centre Social et Culturel Lazare Garreau notre assemblée générale.
Dans une atmosphère joyeuse, Denise Cacheux Présidente nous a exposé son rapport moral après un spectacle d’ouverture à travers lequel les enfants du centre nous ont dévoilé un extrait de leur restitution de fin d’année (fruit d’une collaboration avec l’association Korzéam).
Une vidéo a ensuite retracé les temps forts de l’année 2016, puis chaque secteur a été présenté par les habitants, adhérents, bénévoles et salariés via des interventions orales.
Pour clore cette assemblée, nous avons partagé le pot de l’amitié ! L’année 2017 se promet d’être forte en émotion.

Assemblée Générale 20172020-08-11T11:25:13+01:00